Oct 162012
 

Il y a un mois, ce terminait l’un des plus beaux camps que j’ai vécu en 26 ans de scoutisme. Des moments intenses, très forts en amitié, de ceux qui marque la mémoire pour longtemps, si ce n’est pas pour toujours ! Et pourtant, j’en ai vécu des nuits en chalet, sous tente, en bivouac ou sous les étoiles, avec mes frères et sœurs scouts. J’ai passé les 300 nuitées il y a quelques années déjà et malgré les nuits parfois courtes et inconfortables, je ne m’en lasse pas. Vous aurez peut être remarqué, que je n’ai pas utilisé le terme « amis », mais bien frères et sœurs ! Car des liens sont nés avec certains et certaines ou se sont encore renforcés avec d’autres. De nouvelles facettes ont été découvertes et le sentiment d’appartenir à une « autre » famille s’est encore conforté. Une famille de cœur. Une famille qui s’ agrandi d’année en année par le partage ou le vécu de projets, de marches ou d’aventures qui ne me laisse pas indifférents, comme beaucoup d’autres scouts d’ailleurs. Plus les années passent et plus le retour à la « normale » est difficile quand un camp s’achève. C’est une drôle d’impression, comme un grand vide. Bien évidemment, nous sommes heureux de retrouver notre foyer et nos familles respectives ! Une longue douche chaude et un repos bien mérité, sont aussi les bienvenus mais durant plusieurs jours ou semaines résonnent encore au fond de nos têtes et nos cœurs encore les rires et les chants de nos frères et sœurs scout qu’ils soient grands ou petits !

En 2012, peut être mon dernier camp jurassien avec mes frères et sœurs scouts ... peut être ;P

Pour le non scout, ce « vide » paraît parfois bien futile, mais il ignore souvent que cette alchimie est le fruit des dizaines, voire des centaines d’heures de vécu partagées, que ce soit lors de jeux, de randonnées, de constructions, de découvertes, de veiller au coin du feu, ou lors de la réalisation de projet. Tous ces moments nous ont fait et nous font grandir et nous enrichissent dans l’apprentissage et le partage.

En presque 30 ans de scoutisme, je continue à tisser de nouveaux liens d’amitié avec mes cadets et peut être, se souviendront-ils un jour de moi, (en bien je l’espère) comme je me souviens de certains de mes prédécesseurs et dont le partage d’activité ou le vécu de projet restent de très bons souvenirs malgré notre différence d’âge!

Et après ce grand vide me direz-vous ? Et bien je vous répondrez que; après ce grand vide, il y a l’appelle… l’appelle indéfectible de planifier et d’organiser le prochain jeu, la prochaine aventure qui nous fera à nouveau vivre des moments inoubliables… que l’aventure continue !

En 1986, l'année ou l'aventure a commencée pour moi!

BPMG, Chil

 Posted by at 13 h 33 min
Sep 172012
 

« Tout le thé a pu être récolté ! Les cultivateurs sont guéris du Yakfu ! Le marché mondial du thé est sauvé ! » C’est sur ces notes positives que s’est clôturée l’édition 2012 du camp jurassien sur les hauteurs de Reconvilier. Ce n’est pas moins de 270 personnes (louveteaux, éclaireurs, PiCo et responsables) qui se sont retrouvés en Himalaya, le temps d’un weekend.

Arrivés samedi matin à la gare, les participants à la Route du thé ont été accueillis par les villageois de Katmanvilier et un temps un peu couvert. Chaque groupe a ensuite pris la route avec un sherpa et son âne pour rallier la vallée de Tavalaya. Au cours du chemin, les scouts se sont arrêtés pour apprendre notamment quelques rudiments de la langue locale et goûter aux fameux thés locaux.

Le camp a officiellement débuté à Katmanvilier, sur la scène où une petite saynète a expliqué la situation des cultivateurs locaux. Coyote, le chef du village de Katmanvilier (et accessoirement chef de camp) a ensuite souhaité la bienvenue aux participants. La cérémonie d’ouverture s’est terminée avec le chant officiel du camp « Sur la Route du thé », accompagnée à l’accordéon par Stéphanie.

Après le pique-nique de midi, comme les habitants du lieu étaient trop malades pour récolter le thé, les scouts se sont mesurés dans des joutes technico-sportives toute au long de l’après-midi où ils ont pu amasser des feuilles de thé dans des épreuves comme le tiré de corde ou l’escalade. Le souper, composé d’un quatuor de risottos (à la tomate, aux lardons, aux champignons et au safran) accompagné de salade, fut servi vers 18h30. Le programme de la soirée continua avec une kermesse, grande fête avec des stands où les scouts pouvaient se restaurer, boire et jouer et ce, grâce aux feuilles de thé récoltées l’après-midi. En effet, les scouts ont pu convertir leurs feuilles de thé en roupies et ainsi aller à la kermesse. La soirée se termina par quelques contes. Pendant que les plus jeunes rejoignaient la Salle des Fêtes pour aller se coucher, les plus âgés s’affrontaient dans un jeu de nuit où des contrebandiers devaient passer du thé en fraude de l’autre côté de la frontière sans se faire pincer par les gabelous.

Réveillés à 7h30, les éclaireurs et PiCo dégustèrent leurs tartines sur le terrain de camp alors que les louveteaux mangèrent les leurs à la Salle des Fêtes. Tous se retrouvèrent vers les 10h00 pour participer à un moment de bricolage (confection d’une boîte de thé, à offrir à un autre groupe, dans l’idée du partage, toujours présent dans le scoutisme). C’est sous un soleil radieux que le repas de midi fut servi, à savoir : cuisse de poulet, accompagnée de cornettes à la sauce tomate et salade. Quelques jeux de défoulement précédèrent la cérémonie de clôture du CAJU2012 qui confirma la disparition de la maladie, grâce à la découverte d’un antidote et la réussite de la récolte de thé. Après les remerciements des organisateurs et l’allocution du responsable cantonal, le chant du camp retentit une dernière fois dans la vallée de Tavalaya. Les participants redescendirent donc des sommets himalayens pour repartir chez eux, avec, nous l’espérons, de jolis souvenirs de ce CAJU2012 !

Un grand merci aux participants de s’être déplacés jusqu’au toit du monde et aussi un grand bravo à toutes les personnes qui de près ou de loin ont participé à l’organisation de ce CAJU2012!

Ci-dessous quelques photos du weekend. Une galerie plus complète suivra bientôt.

 

Sep 102012
 

Enfin diront la plupart d’entre nous. Dans moins d’une semaine, le CAJU  (la grande rencontre annuelle des scouts de la région) aura lieu après 1 ans de travail dans les coulisses ! Encore quelques jours et tous les scouts du Jura et du Jura bernois (entre 300 et 400) vont pouvoir s’évader le temps d’un week-end sur les hauteurs de la vallée de Tavalaya pour vivre une magnifique épopée ayant comme fil rouge la « Route du Thé » . Vivement les 14 15 et 16 septembre prochain…

Un GRAND Merci:

A la Bourgeoisie de Reconvilier pour la mise à disposition du terrain et ainsi qu’à Toni pour le marquage du bois de construction.

Aux FMB de Reconvilier en particulier à Philippe et Pascal pour le prêt et le transport de poteaux suite au vole des nôtres!

A l’entreprise Huguelet Génie civil SA pour le prêt de panneaux de coffrage.

A Marcel et Mick pour le déplacement du bois et la mise à disposition de la petit rétro qui nous a fait gagner un temps considérable pour les creusages.

A Robin, Philippe, Gérard, Steve, David et Sophie, ces parents et amis qui nous ont offert leur aide à l’occasion de ce week-end de préparation.

A Coyote pour la conduite générale

A Écureuil pour la sa polyvalence à peine de retour d’Indonésie

A Hirondelle, Isatis, Ouistiti, Loup Pingouin, Alpaga, Colibri, Lynx, Léopard pour leur travail avec les éclaireurs, pour le test des animations et la confection des décors

A Koala pour la gestion générale de l’animation ainsi que pour la déco

A Caïman pour ses talents d’équilibriste et son aide logistique

A Cougar pour son concept sécurité

A Mangouste pour son point presse et ses bons mots

A Loutre et Salamandre pour la gestion et la conduite des constructions

A Gazelle pour la préparation de tous ces excellents repas pour 30 personnes durant le week-end

A Renard pour sa maîtrise des chiffres et ses talents d’aide cuisinier

A Hermine et Dauphin pour les parties visuelle et décoration

A Tabaqui, Vautour pour les constructions

A Wallaby pour l’animation pour les Louveteaux et les décos

A Baloo et Caméléon pour les photos

A moi pour la préparation des animations pico et routier et pour le coup de main aux constructions.

Et enfin aux éclaireurs et aux louveteaux  de notre groupe qui ont travaillé pour la confections des décorations et le test grandeur nature des activités qui seront proposés à nos hôtes.

BPMG, Chil

 Posted by at 10 h 20 min
Sep 092012
 

Première photo du CAJU2012, le soleil était au rendez-vous pour les constructions. On l’attend également le weekend prochain!

Une grande partie des responsables et 10 éclaireurs

Merci à Baloo pour la photo

Sep 052012
 

Voici les derniers documents pour les participants Pierre-Pertuis,

Le weekend du 7-8-9 septembre, les éclaireurs, les responsables et une bonne partie du clan seront weekend de préparation.

Les louveteaux auront une séance spéciale jusqu’à 18h

Circulaire

 

Le weekend du 15-16 septembre, c’est le CAJU2012 (of course…)

Inscription CAJU2012 Pierre-Pertuis

 

Et le reste du semestre s’annonce un peu plus calme mais pas tranquille pour autant.

Circulaire fin 2012

Pour rappel, si tu n’es pas scout mais que nos activités t’intéressent, tu peux sans autre venir participer à une séance (en général tous les samedis sauf pendant les vacances scolaires) de 14h à 16h30 au chalet scout de Tavannes.

Si tu as des questions ou que tu préfères nous avertir de ta venue pour être certain que nous ne serons pas en vacances, tu peux écrire à meute@scoutspierrepertuis.ch (pour les enfants de la 1ere année scolaire à la 4ème) ou à troupe@scoutspierrepertuis.ch (pour les d’jeunes de la 5ème à la 9ème).

 

Août 302012
 

CAJU2012 -Sur la Route du Thé

(cliquez sur le lien pour écouter la musique)

 

 

Sur la route du thé

Petite feuille de thé In the Tavalaya valley

A peine as-tu terminé de pousser

Que pour toi un long voyage va commencer

 

A dos de Yack tu vas quitter Katmanvilier

Et voyager vers des contrées inexplorées

Près des glaciers et des sommets les plus élevés

 

Sur ton chemin Sherpas, Lamas ou Maharadja

A chaque croisée vont échanger un Namaste

Ek cup chiya Dinuhosle danyabaad

 

Ta route s’achève dans un gobelet en pleine forêt

Loin de chez toi, tu réchaufferas un scout qui a froid

Sache partager tel est le but de la route du thé