Sep 152018
 

Ce samedi 15 septembre, Hirondelle, Mangouste, Coyote, Hermine, Cougar et Salamandre se sont retrouvés pour une sortie de clan en terres vaudoises, plus précisément à Yverdon-les-Bains puis à Montilliez.

Tout a débuté par le trajet reliant nos habitations à Yverdon-les-Bains, pour certains tout s’est passé sans encombre et pour d’autre, il a fallu faire quelques détours afin de récupérer tout le monde !

Arrivé à destination, nous avons profité de la température clémente de cette année 2018 et des terrasses de la place Pestalozzi pour nous désaltérer et/ou pour manger une petite coupe de glace. Malgré l’envie d’y rester, nous nous sommes quand même motivé à rejoindre la Maison d’ailleurs afin d’y contempler l’exposition « Je suis ton père ». Pour les personnes ayant habité dans une grotte durant ces 28 dernières années, cette réplique provient du film « Star Wars : L’empire contre-attaque ».

Après paiement du billet d’entrée, nous avons passé un moment certain dans les différentes salles du musée. Nous avons parcouru ces différentes salles remplies d’images, de sculptures, de dessins et d’objets divers sur le thème de cette épopée intergalactique. Le temps de faire une petite photo de clan devant Darth Vader et c’est déjà le temps de repartir en direction de Montilliez, commune d’adoption d’Hirondelle afin d’y déguster une petite fondue.

Le trajet jusqu’à Montilliez ne fut pas un long fleuve tranquille, puisqu’Hirondelle a essayé de nous faire passer par certains « sentiers » afin que, tel le petit poucet, nous ne retrouvions pas notre chemin lors du retour.

Arrivé chez notre hôte du soir, nous avons dégustée quelques breuvages locaux ou pas. Une petite fondue nous a permis d’apaiser notre faim avant un petit dessert et quelques fruits liquides. La soirée s’est déroulées par quelque anecdotes et histoires scoutes puis nous avons tenté de retrouver notre chemin afin de retourner chez nous.

Merci encore à Hirondelle pour son hospitalité et à votre serviteur pour l’organisation 😉

Avr 192018
 

Introduction

Du 29 mars au 2 avril 2018 les responsables Pierre-pertuis (chemises vertes) ont passé un camp sans les enfants au KISC. Alors, le KISC qu’est ce que c’est ?

Le KISC est un centre international du scoutisme qui se situe dans le petit village bernois de Kandersteg, et fait partie de l’organisation mondiale du mouvement scout (OMMS). Ce centre à été créé en 1923 par Lord Baden-Powell, qui après le premier Jamboree mondial, rêvait d’un endroit où tous les scouts du monde entier pourraient se rencontrer, un peu comme un mini Jamboree permanent.

Des responsables en pleine action ! 

 

Chasse aux œufs de Pâques.

Bénévoles

Le centre fonctionne principalement à l’aide de bénévoles. Le staff se compose d’une équipe longue durée et d’équipes de courte durée. Les bénévoles se nomme les Pinkies à cause de leurs habits roses.

Le centre est organisé en quatre saisons : printemps, été, automne, hivers. Tous les trois mois, un groupe de jeunes gens arrivent à Kandersteg comme des étrangers. Ensuite, après trois mois, ce même groupe quitte Kandersteg mais cette fois en tant qu’amis.

Le système du KISC essaie d’offrir la meilleure expérience possible à son staff. Le centre accueille plus de 11’000 visiteurs par année. Le staff à court terme est vital pour le centre.

Naturellement, le centre engage son staff en fonction des compétences des personnes et de la saison. Par exemple, en hivers ils auront tendance à engager des personnes qui savent skier et faire du snowboard, et en été ils prennent des personnes qui savent grimper. De plus, les compétences en langues sont très appréciées, il faut notamment être capable de s’exprimer en Anglais.

Recyclage

Le KISC fait de son mieux pour minimiser son impact environnemental et en amont pour réduire la quantité de déchets générées, et demande à ses invités de faire de même. En tant que scouts, nous sommes tous responsable de protéger l’environnement.

Le chemin le plus simple pour réduire les déchets est de planifier ce dont on a besoin, n’utiliser uniquement ce dont on a besoin et de recycler le maximum.

Pour ça, il y a à différents endroits du centre des points de recyclages.

Mot de la fin

En conclusion, c’est un centre vraiment scout, avec pleins de scouts. Il faudrait bien plus que quelques lignes pour décrire ce qu’est le KISC. Mais de ce qu’on a vu c’était tout simplement génial. J’espère que beaucoup d’autres scouts Pierre-pertuis iront découvrir les joies du scoutisme international.

 

Alpaga, membre du clan.

http://www.kisc.ch/

 Posted by at 19 h 18 min
Oct 042015
 
Ag0ts_WYoNgE9yGdWvvMjZiS9SEmdZzrXD2PyMk5ofFB

Fondue au point de vue de la Golatte

C’est par un bel après-midi d’automne que nous nous sommes retrouvés au chalet Scout afin de se répartir dans 2 véhicules et de partir en direction du Swin Golf de la Caquerelle.
Après une courte introduction au golf, plus précisément au swin golf, par le Tiger Woods du jour, Coyote, nous nous sommes lancés sur le parcours de 9 trous.
Comme pour la plupart d’entre nous cette expérience de swin golf fut la première, les premiers coups (et les derniers aussi) n’avaient pas toujours la direction, l’angle et/ou la distance voulu. On en a tous déduit que cela devait provenir du matériel, du terrain ou du prof. Après un peu plus de 2 heures de jeu, le classement fut le suivant : 1 Coyote 35, 2 Loutre et Salamandre 45, 4 Iguane 52, 5 Hermine 54, 6 Dauphin 58, 7 Mangouste 62.
Nous sommes ensuite retournés dans notre belle vallée de Tavannes, plus précisément au point de vue de la Golatte (très bel endroit pour ceux qui ne connaissent pas…) afin d’y déguster une fondue (2kg pour 7). Merci encore à Coyote pour cette belle sortie de Clan.

Galerie

Avr 142015
 

Pour la deuxième activité du clan cette année, nous avons visité une entreprise de la région : Schaublin Machines SA (SMSA) à Bévilard. Six membres du Clan et des maîtrises ont été accueilli par Tabaqui, grand organisateur de la journée, pour visiter les locaux de son employeur et y découvrir ses activités.

 

A 09h30 la visite commence en salle de réunion par une présentation de SMSA par M. Cortat, du département vente. Ensuite, direction le vif du sujet, la visite du bâtiment proprement dite. Nous passons par les différentes parties des locaux (bureaux, archives, différents ateliers) puis nous nous retrouvons dans la partie de l’usine dédiée aux démonstrations. Trois types de pièces sont usinés par trois machines (dont une version à commande numérique du mythique tour 102), avec du laiton et un type de métal dur. Le toute sous la houlette et les explications de M. Bangerter, qui travaille dans ce département. La visite nous amène ensuite au bureau technique, où Tabaqui nous présente les logiciels de dessin et de gestion qu’il utilise dans son travail quotidien. Il est 12h45 et nous sommes conviés à un excellent apéritif qui conclut cette matinée.

IMG-20150411-WA0001 (2)

Vers 13h30 nous nous mettons en route direction Court, chez Tabaqui et Séborine. Nous longeons la Birse et arrivons affamés pour déguster le repas de « midi » : pizza au feu de bois ! Certains d’entre nous ont pu s’essayer à la pratique du pizzaïolo, avec plus ou moins de succès. En fin d’après-midi, nous rejoignons Bévilard par le sentier des Chauffours.

 

 

 

20150411_14243520150411_142443

 

Un grand merci à Tabaqui et Séborine pour l’organisation de cette journée et du délicieux dîner ainsi qu’à MM. Cortat et Bangerter et la direction de SMSA pour cette intéressante visite et l’apéritif servi!

 

IMG-20150411-WA0002 (2)

Déc 152013
 

Ce samedi 14 décembre, le groupe scout Pierre-Pertuis s’est retrouvé au grand complet pour célébrer le Noël scout. Les plus courageux se sont réuni en forêt pour un moment de partage autour du traditionnel sapin avant de tous se retrouver au Royal à Tavannes. L’atmosphère se réchauffe rapidement dans la petite salle remplie par les parents et amis venus en nombre. Tout le monde attend patiemment l’entrée en scène des enfants autour d’un verre de thé en grignotant les nombreuses pâtisseries et friandises préparées par les parents des louveteaux.

C’est la Meute qui commence par nous présenter ses saynètes. On y découvre tout d’abord les aventures de Placide, un bonhomme de neige rendu vivant par une fée. Dans la deuxième pièce, ce sont les rênes du Père-Noel qui font grève et  refusent de tirer le traineau ! Les louveteaux  son vivement applaudi pour  leur  belle performance.

Après un intermède musical, le beamer est installé et c’est au tour de la Troupe d’animer la soirée. Les éclaireurs et éclaireuses ont réalisé un court-métrage sur une rencontre inattendue entre le père Noël  et Rambo … de l’action, des effets spéciaux digne d’Hollywood  et un bon moment de divertissement.

L’ambiance redevient un peu plus calme durant le diaporama retraçant les nombreuses activités du groupe de l’année 2013, notamment le camp d’été au Tessin et le 100ème anniversaire du Groupe Pierre-Pertuis. Notre responsable de groupe Koala clôture la soirée en présentant et remerciant tous les responsables grâce à qui tous nos jeunes scouts ont vécu une année pleine d’aventures et de découvertes !

 

2013-12-14 20.27.46    2013-12-14 20.57.09

 

 Posted by at 19 h 39 min
Déc 132013
 

La neige est là, le froid, le gel, les cadeaux dans les vitrines, mais surtout, c’est le noël scout samedi!

Rendez-vous samedi 14 décembre au Royal (salle de spectacle).
Au menu, une saynète des louveteaux et un petit film des éclais.
le tout agrémenté de biscuit et de thé.
Mais avant, un moment de partage autour d’un sapin pour les moins frileux.
Amis, famille, venez profiter de ce moment en notre sympathique compagnie

 Posted by at 15 h 38 min
Juin 102012
 

Tabaqui et Hermine nous ont préparé une petite excursion surprise dont nous ne connaissions que le point de départ ; la composition du menu de midi (pique-nique tiré du sac) et le prix ; prévoir environ 60.- pour la journée.

L’horloge de la gare de Court marque 9h30 lorsque Tabaqui, Hermine, Dauphin, Loutre, Chil et sa chienne Aïka se retrouvent sur le quai.  A peine les salutations données que les membres du clan se mettent en marche en direction du Montoz de Court sous un ciel couvert. Après une brève traversée du village nous attaquons d’un bon pas la pente du pâturage boisé, puis nous rejoignons rapidement la forêt ou ne faisons une petite halte pour enlever une couche d’habit et boire un petit schlouk. Nous nous arrêterons un bref instant au lieu-dit « Le Buement » pour profitez de la magnifique vue qui s’offre à nous: Émetteur de Chasseral, crêtes de Montoz et Moron, Gorges de Court…

Il est midi lorsque nous nous installons pour partager l’apéritif sur le terrasse du restaurant de « Obergrenchenberg ». Après 30 minutes nous reprenons la route et longeant le bord des falaises « Wandflue » sur un bon km avant de nous trouver un petit endroit à l’abri des courants, pour manger notre repas de midi, avec vue sur les lacs de Bienne, Morat et Neuchâtel.

Vers 13h30 nous reprenons notre route avant de prendre le petit sentier (très raid) qui nous permettra de rejoindre la loge « Brüggli ». Encore quelques kilomètres avant de quitter la fraîcheur de la forêt et des pâturages d’altitude pour découvrir les beaux quartiers de Bettlach. Depuis notre départ nous avons gagné 10° et nos pieds commencent à chauffer sur les routes d’asphalte de la plaine. Il est 16h00 lorsque nous gagnions « Altreu ». Nous ne sommes pas mécontents de poser nous sacs à dos avant de nous installer sur une terrasse au bord de l’Aare pour y partager une coupe de glace bien méritée.

A cet instant, il nous restait le choix entre les deux variantes prévues. Variante A : utiliser les transports publics ou, variante B : utiliser la force de nos mollets par rallier le chef-lieu soleurois.  Il ne nous a pas fallu longtemps pour que : la cloque de Dauphin, le genou (fraîchement opéré) de Tabaqui, la cheville (dernièrement entorsée) de Chil et la courte nuit de Loutre ne nous fasse pencher pour la variante B compte tenu des 25 km efforts déjà parcourus depuis la matinée. C’est donc tout de go que nous avons pris le bateau à 17h25 pour rejoindre Soleure. Enfin de compte, seule Aïka aurait peut-être voulu rejoindre Soleure à quatre pattes car ce moyen de transport ne semblait qu’à moitié la convaincre.

A peine avons-nous débarqué du navire qu’Hermine nous mène au bar restaurant lounge « Solheure* » pour nous désaltérer d’une boisson rafraichissante. Il est clair qu’avec nos chemises scouts, nos gros souliers et nos sacs à dos, nous dépareillons la moindre entre les invités d’un apéritif de mariage, les maillots (orange) de l’euro foot et la jeunesse branchée soleuroise, mais les clients finissent par s’apercevoir que nous ne sommes pas si différents qu’eux et que nous profitons aussi de cette belle fin d’après-midi.

Vers 19h00, Hermine nous invite à nous déplacer pour gagner le lieu du souper… Nous déambulons donc dans les rues de la vieille ville, quand tout à coup nous nous arrêtons à proximité d’une sorte de grand cloché rouge vieux de plusieurs siècles. Devant nous se dresse l’Hôtel restaurant « Roth Turm ». Et bien, nous sommes rentrés malgré nos tenus de terrain et notre aspect certes un peu défraîchi, puisque Hermine avait réservé là. Les organisateurs du jour avaient pris soin de prévenir nos hôtes que nous ferions une marche durant la journée et ils avaient vérifié que les chiens étaient acceptés. Nous en retiendrons que l’accueil a été cordial et chaleureux, que nous avons très bien mangé pour des prix très correct dans une ambiance au charme nostalgique. De plus, la serveuse était très agréable et souriante, à recommander!

C’est à 22h32 que nous avons pris le train à Soleur gare, pour rejoindre Moutier puis Court par Gänsbrunnen, après avoir passé une belle journée entre ami(e)s.

Bonne nuit

BPMG, Chil

 Posted by at 21 h 14 min
Avr 112012
 

 

Bonjour à tous,

Pour plus de précision et de clarté, nous nous sommes décidé à publier un organigramme de notre groupe.

Et en exclusivité, nous pourrons découvrir QUI se cache derrière chaque totem et fonction grâce à un petit questionnaire concocté spécialement pour l’occasion.

Rendez-vous dès la semaine prochaine pour notre premier invité.

 

 

BPMG

Hirondelle

Avr 112012
 

 

Comment reconnaître un scout au XXI siècle ?

« A la fin de la semaine un scout ne dit pas « je suis en week-end » mais « je pars en week-end ».  BADEO

Petit souvenir d’un super week-end de marche du clan. Photo de gauche: Coyote (l’organisateur de ce w-e) dans la dernière montée qui mène au sommet. On aura bien mérité notre verre sur la terrasse ! Photo de droite: Le Stockhorn vu depuis Niederstocken, le point de départ de notre week-end de marche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Posted by at 11 h 09 min
Jan 202012
 

Séance bricolage: la fabrication de 2000 feuilles de thé en patte à sel !

Bien que le CAJU (camp jurassien) aie lieu dans 9 mois dans notre belle vallée, les préparatifs vont bon train. En effet l’accueil, la mise sur pied d’activité et la planification des repas pour 300 personnes ne s’improvise pas ! C’est pourquoi depuis l’été passé les différents responsables de notre groupe scout s’activent  par « secteur » (logistique, animation…) afin de préparer au mieux ce grand rassemblement régional.

 

 

 Posted by at 16 h 15 min