Août 042015
 

Mercredi 15 juillet

Ce matin nous pouvons nous lever plus tard, afin de se remettre des événements de la journée précédente, et le footing nous est également épargné. Le déjeuner suit directement le réveil, suivi du rituel habituel du lever des couleurs, durant lequel est annoncé le thème de la journée : Les Colons.

Comme tout bon colon, les éclais apprennent tout d’abord à s’orienter, afin de pouvoir rejoindre la terre à coloniser. Cela se fait au travers de plusieurs postes : calcul de coordonnées et d’azimuts, les signes conventionnels d’une carte et les visées à l’aide d’une boussole. Ils découvrent par la même occasion les cartes belges et les calculs de conversion d’échelle, ce serait trop facile si c’était comme en Suisse ! Départ ensuite pour une petite course d’orientation par patrouille dans le camp et le village. Une fois de retour, c’est l’heure d’un repas bien mérité.

La majorité de l’après-midi est occupée par un grand jeu de colonisation, dont le but est de faire prospérer sa colonie, parfois au dépend des autres. Il faut pour cela gagner des ressources, telles que de la pierre ou du bois, dans différents défis comme la construction de la plus grande structure ou en montrant son habileté au lancer de pierre. Les ressources ainsi gagnées sont ensuite dépensées pour bâtir sa maison ou cultiver ses champs et étendre sa colonie. Mais certains événements inattendus surviennent, une razzia de sanglier enragés sur des champs par exemple, et compliquent la tâche aux colons.

Une fois les colonies prospères, il est temps de se reposer un peu et de finir tranquillement les t-shirts de camp avant le souper. La soirée est un moment de réflexion sur le scoutisme au niveau mondial. Les éclais découvrent que le scoutisme n’est pas présent partout, il est même interdit à certains endroits. Il n’est pas non plus vu et pratiqué de la même façon, il est parfois un soutien essentiel à la communauté, comme au Népal durant les dernières catastrophes. Une grande carte à gratter est utilisée pour marquer les pays d’origine des scouts que nous avons déjà rencontrés et dans quel pays nous aimerions aller. C’est la tête pleine de projets de futures rencontres que nous allons dormir. Loup

 

 

Jeudi 16 juillet

Pour cette nouvelle journée de camp sur le thème des fruits de mer, nous nous sommes levés vers 06h45, nous avons déjeuné, fait le lever des couleurs et nous sommes partis pour Middelkerke vers 08h00. Une fois sur place nous avons commencé par admirer la vue un moment avant de commencer l’activité du matin.

PHOTO 1

A 09h30 nous avons commencé à faire du canoë sur la mer, car par manque de vent, nous n’avons pas pu faire le char à voile initialement prévu. Malgré cela tout le monde a passé un bon moment de défoulement en mer. Les moniteurs de l’activité nous ont fait faire différents petit jeux entre deux coups de pagaie. Un des jeux était de tenir debout sur les bords du bateau pneumatique et un autre était de mettre à l’eau les rois des autres bateaux pour gagner.

Après s’être changé nous avons repris le car pour exceptionnellement, aller manger dans une pizzeria de 12h30 à 14h30. Les pizzas qui nous ont été servie ont mis à rude contribution nos estomacs du fait de leurs importante garnitures.

Ensuite nous sommes allés jusqu’à Ostende à côté du fort Napoléon. De là, deux groupes ont été formés. Le premier est directement allé sur la plage de l’autre côté du fort, et le second a d’abord visité le fort avant de rejoindre le premier groupe sur la plage. Le temps sur la plage était un temps totalement libre où chacun pouvait faire ce qu’il voulait.

PHOTO 2 (2)

Puis à 18h10 nous sommes retourné vers le car pour souper jusqu’à 19h15. Après le souper les éclaireurs ont pu passer leurs promesse sur une dune surplombant la plage.

PHOTO 3 (2)

Une fois la promesse terminée, nous sommes retourné au camp où nous avons eu encore une heure de temps libre avant d’aller dormir vers 22h00. Vautour