Jan 102021
 

Nous vous souhaitons à toutes et tous un bon début d’année 2021.

Pour l’instant, les activités scoutes sont contraintes de continuer à distance. Dès que possible pour une unité ou pour l’ensemble du groupe nous reprendrons les activités en présentiel.

Avec nos meilleures salutations scoutes.

 Posted by at 10 h 02 min
Oct 112020
 

Le programme pour la fin de l’année a subit quelques modifications, à savoir :

  • nous proposerons une journée découverte du scoutisme le samedi 14.11.2020 (tous les enfants sont les bienvenus);
  • les camps RP et RS de l’ASJ auront lieu (sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire);
  • la séance du 31.10.2020 n’aura pas lieu.

Autre informations importantes :

– le camp fédéral a dû être repoussé en raison de la covid-19. Les nouvelles dates sont du 23 juillet au 6 août 2022;
– vu que le camp fédéral a dû être repoussé d’une année nous proposeront un camp d’été Pierre-Pertuis. Les dates sont du 31 juillet au 7 août 2021.

 Posted by at 16 h 20 min
Sep 062020
 

Samedi 5 septembre 2020 a eu lieu la traditionnelle Montée. Cet événement se déroulant chaque année à la fin de l’été est un moment plein d’émotions pour tous les scouts Pierre-Pertuis. La Montée symbolise le passage des plus vieux louveteaux à la troupe et le passage des plus vieux éclaireurs à la maîtrise.

La troupe prête à accueillir les nouveaux éclaireurs.
La meute en contrebas avec la tyrolienne à droite.
 Posted by at 20 h 44 min
Juin 232019
 

C’est en comité restreint que le Clan s’est retrouvé l’après-midi du 15 juin pour l’activité Open air à Groupoutou. Cougar, Alpaga et Mangouste (Alligator nous rejoignant en chemin) ont entrepris quelques travaux dans la clairière. Au programme : débroussaillage des accès, entretien du coin de feu,  réfection du chemin par la pose de la fameuse chaussée de rondins de Cougar et replantage à la bêche de souches sans racines (compétence maîtrisée uniquement par Alligator).

Débroussaillage par Cougar
Mangouste en mode Indiana Jones
Cougar après le débroussaillage (sur la fameuse chaussée de rondins)
En premier plan : chaussée en rondins
En second plan : Alligator en mode replantage à la bâche de souches sans racines

En fin d’après-midi, après ce dur labeur, c’est un apéro bien mérité qui nous est servi au chalet. C’est à ce moment-là que nous rejoint Colibri. Jusque-là épargnés, nous subissons un orage en règle durant la grillade du soir. En raison de ces conditions climatiques dantesques, nous renonçons à projeter un film contre un mur de pluie. 

Mangouste et Alpaga

 Posted by at 11 h 33 min
Mai 302019
 

Le camp de printemps est un camp particulier car les louveteaux (7-11 ans) et les éclaireurs (11-16 ans) se retrouvent tous sur un même lieu de camp. Les louveteaux dorment dans un chalet tandis que les éclais ont l’habitude de dormir sous bivouac. (Un bivouac est une tente constituée de carrés militaires boutonnés les uns contre les autres.) Le camp dure un week-end, donc deux à trois jours.

Cette année les scouts Pierre-Pertuis. Se sont rendus à Les Bois pour retrouver le Saint-Graal et diner à la table du roi Arthur. Samedi matin nous avions rendez-vous à la gare de Tavannes. Là-bas nous avons symbolisé le début du camp avec nos cris de patrouilles et de sizaines. Ensuite nous avons pris le train en direction de Les Bois et comme il se doit pour un bon camp de printemps la pluie était annoncée tout le week-end durant. Une fois arrivé au lieu du camp. Les louveteaux se sont installés pendant que les éclaireurs ont monté leurs bivouacs. Nous avons diné puis, une marche en groupe était prévue pour l’après-midi. Durant celle-ci nous avons récolté des indices afin de découvrir l’emplacement du Saint-Graal.

Oooooh! Ils ont triché !

A cause du grand nombre de neige tombée au cours de l’après-midi certains groupes ont abandonné. Néanmoins le Saint-Graal a pu être retrouvé et transmit au roi. Les scouts ont ensuite eu du temps a l’intérieur pour se réchauffer et faire des jeux de société tel le loup garou qui est un grand classique chez nous. Après le souper les responsables ont décidé que les éclaireurs allaient également passer la nuit à l’intérieur à cause des températures glaciales annoncées. Une fois les éclaireurs installés dans les dortoirs et la vaisselle faite, la soirée s’est poursuivie avec des jeux de société au réfectoire. Les louveteaux sont allés au lit tôt tandis que les éclaireurs ont continués leurs activités. Certains responsables nous ont rejoints durant la soirée puis finalement nous sommes tous allés au lit.

Si peu de neige… !

Le lendemain matin nous avons commencé la journée avec un délicieux brunch. Nous avons tous préparé nos sacs puis nous sommes allés dehors afin que les personnes restantes puissent nettoyer le chalet.

Nous avons fait un jeu génial dans lequel chaque patrouille (groupe d’éclaireurs) et chaque sizaine (groupe de louveteaux) représentaient un village. Les villages pouvaient construire des tours de défense afin de se protéger, des forces pour envahir les autres villages ou encore des boucliers et armures pour se protéger des assaillants.

En somme un jeu de stratégie avec un système de monnaie et de ressources plutôt complexe inventé par nos responsables.

A midi nous avons mangé le dernier repas de ce camp : le diner. Un potage aux légumes avec du jambon et des pommes de terre. Après le diner certains éclaireurs ont animé des jeux pour les louveteaux, d’autres ont rangé les bivouacs finalement pas utilisés puis encore d’autres ont aidé les responsables à finir les nettoyages. Ensuite nous nous sommes tous rendus à la gare. Nous avons mangé les quatre heures puis nous sommes retournés a Tavannes. Là nous avons à nouveau dit nos cris de patrouilles et de sizanes après un petit bilan de camp puis le camp s’est terminé avec la présence inattendue du soleil.

Le retour
 Posted by at 16 h 52 min
Sep 152018
 

Ce samedi 15 septembre, Hirondelle, Mangouste, Coyote, Hermine, Cougar et Salamandre se sont retrouvés pour une sortie de clan en terres vaudoises, plus précisément à Yverdon-les-Bains puis à Montilliez.

Tout a débuté par le trajet reliant nos habitations à Yverdon-les-Bains, pour certains tout s’est passé sans encombre et pour d’autre, il a fallu faire quelques détours afin de récupérer tout le monde !

Arrivé à destination, nous avons profité de la température clémente de cette année 2018 et des terrasses de la place Pestalozzi pour nous désaltérer et/ou pour manger une petite coupe de glace. Malgré l’envie d’y rester, nous nous sommes quand même motivé à rejoindre la Maison d’ailleurs afin d’y contempler l’exposition « Je suis ton père ». Pour les personnes ayant habité dans une grotte durant ces 28 dernières années, cette réplique provient du film « Star Wars : L’empire contre-attaque ».

Après paiement du billet d’entrée, nous avons passé un moment certain dans les différentes salles du musée. Nous avons parcouru ces différentes salles remplies d’images, de sculptures, de dessins et d’objets divers sur le thème de cette épopée intergalactique. Le temps de faire une petite photo de clan devant Darth Vader et c’est déjà le temps de repartir en direction de Montilliez, commune d’adoption d’Hirondelle afin d’y déguster une petite fondue.

Le trajet jusqu’à Montilliez ne fut pas un long fleuve tranquille, puisqu’Hirondelle a essayé de nous faire passer par certains « sentiers » afin que, tel le petit poucet, nous ne retrouvions pas notre chemin lors du retour.

Arrivé chez notre hôte du soir, nous avons dégustée quelques breuvages locaux ou pas. Une petite fondue nous a permis d’apaiser notre faim avant un petit dessert et quelques fruits liquides. La soirée s’est déroulées par quelque anecdotes et histoires scoutes puis nous avons tenté de retrouver notre chemin afin de retourner chez nous.

Merci encore à Hirondelle pour son hospitalité et à votre serviteur pour l’organisation 😉

Avr 192018
 

Introduction

Du 29 mars au 2 avril 2018 les responsables Pierre-pertuis (chemises vertes) ont passé un camp sans les enfants au KISC. Alors, le KISC qu’est ce que c’est ?

Le KISC est un centre international du scoutisme qui se situe dans le petit village bernois de Kandersteg, et fait partie de l’organisation mondiale du mouvement scout (OMMS). Ce centre à été créé en 1923 par Lord Baden-Powell, qui après le premier Jamboree mondial, rêvait d’un endroit où tous les scouts du monde entier pourraient se rencontrer, un peu comme un mini Jamboree permanent.

Des responsables en pleine action ! 

 

Chasse aux œufs de Pâques.

Bénévoles

Le centre fonctionne principalement à l’aide de bénévoles. Le staff se compose d’une équipe longue durée et d’équipes de courte durée. Les bénévoles se nomme les Pinkies à cause de leurs habits roses.

Le centre est organisé en quatre saisons : printemps, été, automne, hivers. Tous les trois mois, un groupe de jeunes gens arrivent à Kandersteg comme des étrangers. Ensuite, après trois mois, ce même groupe quitte Kandersteg mais cette fois en tant qu’amis.

Le système du KISC essaie d’offrir la meilleure expérience possible à son staff. Le centre accueille plus de 11’000 visiteurs par année. Le staff à court terme est vital pour le centre.

Naturellement, le centre engage son staff en fonction des compétences des personnes et de la saison. Par exemple, en hivers ils auront tendance à engager des personnes qui savent skier et faire du snowboard, et en été ils prennent des personnes qui savent grimper. De plus, les compétences en langues sont très appréciées, il faut notamment être capable de s’exprimer en Anglais.

Recyclage

Le KISC fait de son mieux pour minimiser son impact environnemental et en amont pour réduire la quantité de déchets générées, et demande à ses invités de faire de même. En tant que scouts, nous sommes tous responsable de protéger l’environnement.

Le chemin le plus simple pour réduire les déchets est de planifier ce dont on a besoin, n’utiliser uniquement ce dont on a besoin et de recycler le maximum.

Pour ça, il y a à différents endroits du centre des points de recyclages.

Mot de la fin

En conclusion, c’est un centre vraiment scout, avec pleins de scouts. Il faudrait bien plus que quelques lignes pour décrire ce qu’est le KISC. Mais de ce qu’on a vu c’était tout simplement génial. J’espère que beaucoup d’autres scouts Pierre-pertuis iront découvrir les joies du scoutisme international.

 

Alpaga, membre du clan.

http://www.kisc.ch/

 Posted by at 19 h 18 min